Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la bibliothèque de Laurie

"Saratoga Woods" et "L'île de Néra" d'Élizabeth Georges

19 Novembre 2015, 17:07pm

Publié par Laurie

"Saratoga Woods" et "L'île de Néra" d'Élizabeth Georges

C'est avec plaisir que j'ai découvert en librairie les dernières sorties poches concernant Élizabeth Georges. Ne sachant pas que des sorties étaient prévus pour cette auteure que j'aime beaucoup j'ai sauté sur l'occasion. J'ai acheté les deux premiers tomes de la trilogie car, à l'heure actuelle, le troisième tome n'est pas encore disponible en poche. Et je peux vous dire que je n'achèterais pas ce troisième tome tant qu'il ne sera pas en poche car je n'ai pas réellement accrochée à l'histoire. Le scénario de l'histoire est bien trouvé mais est, à mon goût, pas assez poussé. Le troisième tome me contredira peut être mais pour cela il faudra que je patiente un peu. J'ai beaucoup aimé le fait que l'action se passe sur une île car en matière de roman j'apprécie très particulièrement les 8 clos. Mais l'intrigue ne m'a pas captivé plus que ça. Certes l'héroïne Becca lit dans les pensées, et à cause de cela doit fuir son beau-père, mais certains aspects de l'histoire sont survolés. Tout d'abord la mère de Becca disparait rapidement de l'histoire et cela pendant une durée d'a peu près 9 mois (durée relevée à la fin du deuxième tome). Une jeune fille de 15 ans se retrouve donc livrée à elle-même sur une île inconnue où, comble de malchance, la personne qui devait la recueillir meurt de maladie le jour même de son arrivée et cela quelques heures après que la mère de Becca est contactée cette même personne pour être sur que tout se déroulerait bien. Voilà donc le contexte dans lequel commence ce 1er tome. Suite à cela Becca trouve où se loger et reprend une vie normale d'adolescente en s'inscrivant au lycée. Je trouve que certains aspects de l'histoire sont "gros". La seule part de mystère que l'on peut croiser se trouve à la fin du premier tome où le beau-père arrive sur l'île. Mais au début du deuxième roman on apprends qu'il repart comme il est venu. J'ai trouvé cela un peu déroutant. Puis l'intrigue s'oriente sur une mystérieuse femelle phoque noire qui fait son apparition autour de l'île tous les ans à la même période. Là, j'ai trouvé l'intrigue longue et sa résolution assez abracadabrante.

Bref, comme vous l'avez deviné, je n'ai pas été emballé par ces livres. Elisabeth Georges sort de son univers et cela est déstabilisant. J'ai trouvé l'intrigue bien moins "ficelée" que ses autres romans. Il y a également, à mon goût, moins de descriptions et de détails. Après il ne s'agit là que de mon ressenti après la lecture des 2 tomes. Je changerais peut être d'avis à la lecture du dernier. Je vous dirais cela prochainement.

Synopsis

Saratoga Woods - the edge or Nowhere 1

Elle s'appelle Hannah Armstrong. Pourtant, sur l'île de Whidbey, où elle a trouvé refuge, elle se fait connaître sous le nom de Becca King. Car depuis toujours, Hannah a un don, celui d'entendre des "murmures", des bribes de pensées des gens se tenant près d'elle. C'est ainsi qu'elle a compris que son beau-père était un meurtrier, et qu'elle a dû fuir - sous une autre identité - sur l'île de Whidbey, pour se retrouver seule, quand la personne qui devait l'accueillir ne s'est pas présentée. Mais sur cette île, les habitants dissimulent eux aussi, dans la part d'ombre de leur esprit, des "murmures" que personne ne devrait entendre...

L'île de Néra - the edge of nowhere 2

Une étrange jeune fille qui ne parle pas, un phoque entièrement noir, appelé Nera, qui revient chaque année à la même date - l'île de Whidbey abrite bien des mystères. Et Becca King, avec sa fausse identité et une histoire familiale compliquée, n'est pas la moins mystérieuse de ses habitants. Réfugiée depuis peu sur l'île pour échapper à un meurtrier, Becca se retrouve chargée par la communauté scientifique d'observer le phoque Nera, l'attraction locale, avec Jenn, son ennemie jurée. Et les deux adolescentes n'auront pas trop de leurs talents conjugués pour faire toute la lumière sur cet animal aussi singulier que surprenant...

"Saratoga Woods" et "L'île de Néra" d'Élizabeth Georges

Commenter cet article