Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
labibliothequedelaurie.overblog.com

labibliothequedelaurie.overblog.com

Menu
Carnaval de Ray Celestin

Carnaval de Ray Celestin

Carnaval de Ray Celestin

Comme indiqué dans une de mes précédentes chroniques, j'ai lu ce roman dans le cadre d'une lecture commune que j'ai fait avec les blogs Surbookée et FairyStelphique

C'est Claire du blog Surbookée qui a sélectionné ce livre qui lui faisait de l'oeil depuis un petit moment. Son résumé plus la quatrième de couverture m'ont convaincu et je me suis lancée avec elle. Stelphique a pris le wagon en route et nous a rejoint ayant gagné ce roman sur instagram grâce à un concours. 

1919, un tueur à la hache sévit dans la ville de La Nouvelle-Orléans aux Etats-Unis. Les premières victimes sont des épiciers italiens mettant ainsi en branle la communauté italienne de la ville. Michael Talbot est assigné à l'enquête mais cette dernière s'enlise. Le tueur ne laisse aucune trace hormis une hache ensanglée et de mystérieuses cartes de tarot sur les lieux des crimes. Les logements sont fermés de l'intérieur. Entre rites vaudous et superstitions, toutes les suppositions sont soulevés. Serais-ce un démon qui frappe? Un noir? Un italien? La ville est terrorisée et relâche cette peur sur Michael qui ne cesse d'être blamé pour le piétinement de l'enquête. Mais Michael n'est pas le seul sur l'enquête, son ancien coéquipier, Luca D'andrea, mène des investigations lui aussi mais pour le compte d'une toute autre personne. Ida une jeune femme travaillant dans un cabinet de détective et son ami Lewis Amstrong enquêtent aussi de leur côté. Ses personnes aux profils bien différents vont chacun se rapprocher très près de la vérité et mettre leur vie en danger.

Chaque personne a un chapitre consacré pour pouvoir suivre les évolutions de chacun. Ils font ce que j'appelle "Saute moutons". On arrive à reconstituer le mystère du tueur grâce aux investigations des différents personnages. 

J'ai trouvé la résolution du mystère cohérente avec le récit mais j'ai trouvé ce dernier assez long à se mettre en route. Cela est surement dû au fait que l'univers de chaque personnage est expliqué ralentissant un peu la narration et la lecture. Je m'attendais à un peu plus de rebondissements et est trouvé le livre un peu long. Malgré cela, c'est une histoire originale et j'ai beaucoup aimé le contexte. J'ai eu parfois du mal à me remettre dans la période mais après quelques chapitres on est en plein dedans :-) 

Ce roman expose également les différences raciales qui étaient omniprésentes au début du 20ème siècle. Les personnes de couleur de peau différentes ne se mélangeaient pas. Les trams étaient coupés en 2: un espace pour les blancs et un autre pour les personnes de couleurs. Il était même interdit dans certaines villes que des personnes d'origines différentes aient une relation amoureuse. Ce roman met bien en avant la ségrégation qui a frappé les Etats-Unis. 

J'ai passé un bon moment de lecture que j'ai juste trouvé un peu long par moment. La fin a réussi à me garder en haleine davantage que le milieu du roman. Mais ne dit-on pas que l'on retient plus souvent le début et la fin d'un roman que son milieu? :-) 

Maintenant place à Surbookée et Stephique, voici les liens de leurs chroniques ;-)

Synopsis

En 1919 un tueur en série s'attaque aux habitants de La Nouvelle-Orléans en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot. La panique gagne peu à peu, on évoque le vaudou, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l'agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D'Andrea, vont tenter de résoudre l'affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets... Alors qu'un ouragan s'approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Les chaos est proche. 

Carnaval de Ray Celestin