Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la bibliothèque de Laurie

Lettre ouverte aux animaux (et à ceux qui les aiment) de Frédéric Lenoir

17 Août 2017, 10:00am

Publié par Laurie

Depuis que ce livre est mis en avant dans ma librairie préférée il ne cesse de me faire de l'oeil. Depuis toujours, j'aime les animaux mais dernièrement je suis de plus en plus sensible à leurs conditions et le végétarisme me tend les bras. J'ai donc décidé de lire cet ouvrage pour en savoir plus mais aussi pour découvrir l'écriture de cet auteur connu.

Ce livre n'est pas un roman. C'est une lettre adressée aux animaux. Tout le long de la lecture, Frédéric Lenoir s'adresse aux lecteurs et aux animaux. A travers 10 chapitres, il expose ses idées tout en citant celles d'autres éminents philosophes et penseurs. 

Il commence sa lettre par un explication de l'évolution de l'homme, permettant ainsi de bien rappeler le contexte de notre existence. Il nous parle aussi beaucoup de la relation qu'entretient l'homme avec les animaux. Nous les avons d'abord vénérés en tant qu'esprit de la nature puis nous les avons utilisés pour nos tâches et les avons ensuite mangés. L'animal a toujours souffert d'une considération rabaissante de l'homme. Nous parlons d'humanité mais peu de personnes l'applique aussi aux autres espèces. Cette notion n'est pas valable qu'entre êtres humains, elle est aussi valable avec les autres êtres vivants. Frédéric Lenoir expose aussi les différents courants de pensées qui ont traversé notre pays et qui nous ont amené à la situation actuelle. 

Il expose bien sûr les atrocités se déroulant dans certains abattoirs et qui ont été révélés au grand jour il y a peu. Il décrit des scènes choquantes qui poussent à repenser notre qualité de carnivore. Ce livre est un véritable plaidoyer pour la sauvegarde des animaux. Il nous met face à nos actes et nous pousse à réfléchir. 

Ce livre m'a bouleversé. Je l'ai lu d'une seule traite. Il m'a conforté dans mon projet de devenir végétarienne. Je sais que cela ne sera peut être pas facile tous les jours mais cela correspond tout de même mieux avec ma façon de penser et surtout avec mon amour des animaux. 

C'est un ouvrage que je conseille à tous les amoureux des animaux mais aussi à ceux qui ne comprennent pas l'attachement que l'on peut leur manifester. 

Ce livre est agrémenté de nombreuses citations dont une qui m'a marqué: "L'intelligence animal n'est pas une intelligence humaine moins évolués que celle de l'homme, mais tout simplement une intelligence différente" Dominique Lestel - philosophe français. 

Avez-vous déjà lu cet auteur? Que pensez-vous de ses écrits? De sa pensée?

On n'a pas deux coeurs , l'un pour l'homme, l'autre pour l'animal. On a du coeur ou on en a pas.
- Alphonse de Lamartine -

Synopsis

"Nous assistons probablement, et je le souhaite de tout coeur, au passage à un stage éthique supérieur où la pensée humaniste s'émancipe de son cadre anthropocentrique pour s'étendre à tous les êtres sensibles qui peuplent la Terre. Dès lors, faire preuve d"'humanité" ne signifie plus simplement respecter les autres êtres humains, mais tout être vivant, selon son degré se sensibilité et de conscience. La vie s'est exprimée sur Terre à travers une foisonnante diversité. Puisque l'être humain est aujourd'hui l'espèce la plus consciente et la plus puissante, puisse-t-il utiliser ses forces non plus pour exploiter et détruire ces formes de vie, mais pour les protéger et les servir. C'est pour moi notre plus belle vocation: protecteurs et serviteurs du monde."

Frédéric Lenoir

Lettre ouverte aux animaux (et à ceux qui les aiment) de Frédéric Lenoir

Commenter cet article

Jennifer 17/08/2017 13:00

Je suis aussi très sensible à la condition des animaux, je ne comprends pas comment on peut aimer faire souffrir des êtres vivants. Quand je vois toutes les horreurs qui se produisent ces dernières années, ça m'inspire un profond dégoût!

Je suis contente de voir qu'il y des auteurs pour aborder ce sujet bien trop mis de côté. Je n'avais jamais pensé aux différents stades d'évolution (vénération - esclavage - abattage), mais quand on voit les choses sous cet angle, ça fait froid dans le dos de constater une telle régression! Tuer est devenu un sport, c'est tellement minable.

J'aime beaucoup la citation que tu as mise en fin de page, elle est très juste. Il y a encore énormément de progrès à faire...

Laurie 20/08/2017 13:50

Ce livre m'a vraiment interpellé. Je l'ai trouvé juste dans ses propos. L'auteur parle aussi du livre "Plaidoyer pour les animaux" de Matthieu Ricard qui sera l'une de mes prochaines lectures.