Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la bibliothèque de Laurie

Summer de Monica Sabolo

1 Octobre 2017, 10:00am

Publié par Laurie

Ce roman, parut pendant la rentrée littéraire de septembre, m'a intrigué de part son contenu mais aussi de part sa notoriété. La quatrième de couverture laisse penser à un polar mais il est classé en littérature en librairie. Je me suis donc lancée dans sa lecture. 

Summer est une jeune adolescente de 19ans. Elle vit dans une belle maison sur les bords du Lac Léman avec ses parents et son petit frère Benjamin. 

Lors d'un pique-nique avec ses amies au bord de l'étang, Summer disparaît. Elle ne laisse aucune trace, comme si elle s'était évaporée. Est-ce une fugue? Un kidnapping? Un meurtre? 

L'action principale du roman se déroule 24 ans après la disparition de Summer. Benjamin, son frère cadet de 5 ans, ne s'est toujours pas remis de la disparition de sa grande-soeur. Il ne cesse de consulter divers spécialistes et goûtent à de nombreuses substances illicites. Il entretient des relations compliquées avec ses parents. Il ne cesse de ressasser le passé et tout particulièrement le jour de la disparition de Summer. Il n'arrive pas à avancer dans sa vie. 

Le roman est davantage axé sur la vie de Benjamin que sur la résolution de l'affaire. Il ne s'agit pas d'un polar. On est plus dans le suivi psychologique de Benjamin. On découvre les méandres de ses pensées et de ses actes. On observe ainsi comment il essaye de vivre avec la disparition de sa soeur mais aussi avec les nombreux cauchemars que lui créée cette situation.

Je m'attendais à un polar mais en fait pas du tout. Ici pas d'enquête policière, d'interrogatoires ou autres. J'ai d'ailleurs d'abord été surprise par la narration. L'attention est centrée sur Benjamin. On suit un homme bouleversé par un événement traumatique qui va le hanter toute sa vie, jusqu'à la résolution du mystère. Car heureusement, à la fin, on apprend enfin ce qui est arrivé à Summer. Je vous avoue que vu comme est mené le récit je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Avec les précisions que l'on a au fur et à mesure du livre, je comprends d'ailleurs mieux la fin. Cette disparition cache plus de choses qu'aux premiers abords. Je n'en dis pas plus pour ne pas tout vous révéler. 

Comme je l'ai dit plus haut, la narration m'a d'abord surprise. L'auteure emploie des phrases longues et riches. Il m'a fallu quelques pages pour m'adapter. J'ai été déstabilisée par la tournure de l'histoire mais ce fut une lecture interessante. Je n'avais jamais lu de sélection de la rentrée littéraire, ce fût donc une première :-)

Synopsis

Lors d'un pique-nique au bord du lac Léman, Summer, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image : celle d'une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l'eau. Ou ailleurs ? Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d'une famille figée dans le silence et les apparences. 

Summer de Monica Sabolo

Commenter cet article

Jennifer 08/10/2017 14:33

Ahh... En lisant le résumé, je pensais également qu'il s'agissait d'une enquête policière! Cela dit, je trouve très bien l'idée de s'attarder sur le traumatisme psychologique du personnage lié à la disparition de sa soeur, c'est, selon moi, bien plus réel que les enquêtes auxquelles on a droit habituellement!

Malheureusement, toutes les disparitions ne sont pas résolues (c'est un thème très actuel d'ailleurs), donc c'est vraiment bien de se pencher sur les cas d'échec. C'est horrible de ne jamais savoir ce qu'il est advenu d'une personne (quoique parfois, c'est tellement traumatisant qu'il vaut mieux ne pas savoir). C'est un sujet intéressant! ;)

Laurie 08/10/2017 18:28

Passée la première surprise concernant le fait que ce n'était pas un polar, j'ai trouvé la vision de l'auteure intéressante. On se focalise très souvent sur ceux ou celles qui disparaissent et moins sur ceux qui restent. En suivant Benjamin, on se rend vraiment compte qu'il s'agit d'un véritable traumatisme pour l'entourage, qui s'apparente d'ailleurs souvent à une mort, mais même en pire car ils sont dans l'incertitude totale donc pas de possibilité de faire leur deuil.
Après l'écriture m'a vraiment ralenti dans la lecture. Les phrases sont longues et riches et je n'ai pas trouvé cela toujours justifié :-)